Communication des chirurgiens-dentistes : pourquoi faire appel à un professionnel pour la création de son site Web ?

Si créer soi-même son site Web est devenu plus simple sur le plan technique, avec des outils en ligne ou des modules comme Joomla, le choix du contenu et les mécaniques de communication reposent sur des règles précises.

Étudions ces règles en matière de communication des praticiens !

 

 

1/ Quels sont les principes généraux de la communication professionnelle ?

 

La charte de l’Ordre national des chirurgiens-dentistes relative à la communication du 24 juin 2019 stipule que la communication professionnelle des chirurgiens-dentistes est libre.

Elle demeure toutefois encadrée par des règles déontologiques car la profession dentaire ne doit pas être pratiquée comme un commerce.

Elle doit aussi respecter les principes de confraternité et du secret professionnel.

Elle ne doit pas porter atteinte à la protection de la santé publique, ni à la dignité de la profession de chirurgien-dentiste.

Elle doit enfin permettre le maintien de la confiance du patient, elle ne saurait avoir pour objet ou pour effet de l’induire en erreur sur les prestations proposées.

 

 

2/ Puis-je communiquer sur un site Web et de quelle façon ?

 

L’article R4127-215-1-I du Code de la Santé Publique (CSP) rappelle que le chirurgien-dentiste est libre de communiquer au public, par tout moyen, y compris sur un site internet.

Cette communication doit rester loyale et honnête, ne fait pas appel à des témoignages de tiers, ne repose pas sur des comparaisons avec d’autres chirurgiens-dentistes ou établissements et n’incite pas à un recours inutile à des actes de prévention ou de soins.

 

Le chirurgien-dentiste peut donner des informations relatives aux conditions pratiques de son exercice professionnel, qui seront utiles pour le patient, sans valorisation et sans comparaison :

– adresses de son exercice et conditions d’accès (transports, …)
– jours et horaires d’ouverture
– modalités de prises de rendez-vous
– conditions d’accessibilité au public (registre public d’accessibilité)
– son mode d’exercice : libéral, salarié, …
– des informations sur l’équipe dentaire : noms, fonctions pour une bonne identification
– des précisions sur le cabinet, le plateau technique, les équipements, …

 

Il existe 9 orientations sur lesquelles l’omnipraticien peut communiquer :

 

omnipratique, endodontie, odontologie chirurgicale, odontologie conservatrice, odontologie pédiatrique, orthodontie, parodontologie, prothèse et traitement des dysfonctions oro-faciales.

Ces informations peuvent être diffusées sur tout support numérique.

 

 

3/ La mention des honoraires doit-elle figurer sur le site Web ?

 

Oui, la communication des honoraires est obligatoire.

Cela constitue l’information préalable du public : lorsque le chirurgien-dentiste présente son activité au public, notamment sur un site internet, il doit y inclure une information sur les honoraires pratiqués et les modes de paiement acceptés, en application de l’article R.4127-240-II-2ème alinéa du Code de la Santé Publique.

 

 

4/ Peut-on « doper » le trafic de mon site Web via le référencement des moteurs de recherche ou des annuaires (SEO) ?

 

Non, car il s’agit d’un procédé déloyal qui contrevient à l’interdiction d’exercer la profession comme un commerce. Seul le référencement naturel est autorisé.

Il est rappelé qu’il est interdit au chirurgien-dentiste d’obtenir contre paiement ou par tout autre moyen un référencement numérique faisant apparaître de manière prioritaire l’information le concernant dans les résultats d’une recherche effectuée sur l’internet.

 

 

5/ Peut-on animer le site Web via des vidéos et sur les réseaux sociaux ?

 

Oui, c’est possible selon certaines conditions. Le secret professionnel impose à tous les chirurgiens-dentistes de ne pas diffuser d’images ou de vidéos sur lesquelles un patient peut être reconnu.

Le praticien peut poster des vidéos dans lesquelles il apparaît pour, par exemple, partager des messages de prévention ou proposer une visite virtuelle de son cabinet dentaire sans patient (avec l’autorisation de toutes les autres personnes filmées).

 

 

Il peut aussi relayer des vidéos émanant de la profession comme la websérie de l’Ordre. Il lui incombe de se renseigner sur les autorisations préalables de diffusion.

 

6/ Quel nom de domaine choisir pour mon site web ?

 

Le praticien peut créer son site avec le nom de domaine «.chirurgien-dentiste.fr ». Cela est conseillé par l’ordre, dans ce cas, une demande doit obligatoirement passer par le Conseil national de l’Ordre car celui-ci est titulaire de ce nom de domaine.

Toutefois, l’obtention d’une adresse de site internet « .chirurgiens-dentistes.fr » n’est pas imposée. Le praticien peut donc créer son site avec le nom de domaine qu’il souhaite en respectant les grands principes de la communication professionnelle conseillés par l’Ordre.

La charte ordinale rappelle systématiquement que la création d’un site Internet doit rester un outil de diffusion d’informations sans caractère publicitaire.

 

 

 

7/ L’avis de DigiDocteur

 

Créer et administrer est un site Web n’est pas spécialement compliqué. La gestion est toutefois chronophage et bien souvent déléguée à des régies spécialisées.

Bien choisir son prestataire est ainsi capital, afin d’éviter des propositions du type « valoriser votre référencement » ou « booster des publications sur les réseaux sociaux »…

Tout comme le choix des vidéos pédagogiques de votre salle d’attente, un site Web nécessite des professionnels ayant une excellente connaissance en dentisterie !

Pourquoi communiquer en salle d’attente est intéressant pour le patient ?

Communiquer de manière moderne pour un praticien ne se résume pas uniquement à de la communication sur un site Web.   Une communication efficace commence dès la salle d'attente, toutefois, quel intérêt cela représente pour les patients ?   1. Les salles...

Pourquoi planifier l’information diffusée à vos patients ?

Communiquer par vidéo en salle d'attente ne se résume pas à passer des vidéos en boucle.   Certaines astuces permettent de maximiser la pertinence de notre communication, comme l'utilisation d'un agenda de diffusion.   1. Votre agenda de consultation Que...

Communication des praticiens : pourquoi refuser les publicités dans votre salle d’attente ?

Au moment de choisir un partenaire pour votre communication médicale, une question mérite d'être posée : le flux vidéo sera-t-il parasité par des publicités ?   1. L'orientation de l'écran Si un prestataire vous propose une orientation verticale pour votre écran...

Vidéos sur un site Web de chirurgien-dentiste : publicité ou communication ?

DigiDocteur est très heureux de vous présenter cet article qui relate d'un cas de justice ordinale envers la communication d'un chirurgien-dentiste.   1. Les Faits reprochés Nous analysons cette fois un cas de “jurisprudence ordinale” d'un chirurgien-dentiste...

Communication des praticiens : comment éviter la concurrence déloyale ?

Dans un arrêt rendu  le 1er juillet 2021, la cour d’appel de Paris a condamné des centres dentaires pour publicité et concurrence déloyale. Pourquoi une telle sentence ?   1. Le contexte Pour mémoire, il était reproché à des centres de santé dentaires "de...
Essayer gratuitement